Études et Tests de Sea-Slide

Tests de traînée

Hydromer a mené des tests sur le lac Hopatcong (New-Jersey, U.S.A.) qui consistaient à remorquer un canot lesté. Un jauge de contrainte était montée sur la remorque. Les résultats montrent une réduction de la force exercée allant de nulle à 3 nœuds jusqu'à 17% à 20 nœuds.

Les données de corrélation sont excellent pour l'antifouling seul (+0.937) et Sea-Slide (+0.963).

 

photo

 

Études relatives à l'utilisation de Sea-Slide en complément de l'antifouling

En 2004, une étude menée par Sharif University of technology, Tehran, Iran, intitulée “Nouvelle technologie pour la réduction de consommation de carburant en milieu marin” concluait : “Sea-Slide réduit la friction entre la coque et l'eau et ce revêtement peut être utilisé en complément de la plupart des antifoulings. Il s'agit d'un revêtement unique ayant une excellente propriété de réduction de la traînée et qui peut être utilisé sur des bateau de plaisance pour améliorer la vitesse et la manœuvrabilité, ainsi que la consommation de carburant; et sur n'importe quelle embarcation lorsque la réduction de traînée est un facteur important.”

Chez Hydromer Inc.nous avons mobilisé d'important moyen de recherche pour prouver que l'utilisation de Sea-Slide n'altyère en rien les qualité des antifoulings et que ceux-ci continuent à jouer leur rôle pleinement. Des tests in-situ à Barnegat Bay, New Jersey et dans le golfe du Mexique ont mis ceci en évidence au bout de six mois d'utilisation.

Des tests en immersion statique conduits par un laboratoire indépendant de Miami ont montré que Sea-Slide prolonge même la durée de vie de tous les antifoulings qui y furent utilisés. En fait, Sea-Slide agit comme un protecteur de la peinture antifouling.

Des tests en bassin sous la responsabilité du "Ocean Engineering Department of the University of Rhode Island" qui utilisa des appareils de mesure électroniques démontrèrent que le revêtement Sea-Slide appliqué en complément d'antifouling réduit "d'une valeur clairement mesurable" la traînée hydrodynamique de 8% et 14% respectivement pour des coques à déplacement et des coques planantes. Ceci renforce les résultats précédents qui prouvent que Sea-Slide réduit la force requise pour remorquer une embarcation.

Utilisation de Sea-Slide en
complément d'antifouling

Il est admis que certains composants actifs biocides de peintures antifouling, tels que le TBT sont dangereux pour la faune marine.

Sea-Slide agit comme un filtre sur la diffusion de ces biocides qui causent des problèmes d'environnement. Le revêtement Sea-Slide laissent ces substances toxiques se diffuser normalement. Des tests effectués par un chantier naval de Floride ont mis en évidence que Sea-Slide n'impacte pas les effets des peintures antifouling au cuivre ou à l'étain et la durée d'action des ces traitements en est même en fait étendue.

Sea-Slide agit comme une barrière partielle en réduisant le taux d'échange entre l'eau de mer et la surface peinte. Ceci ralentit l'émission initiale des substances biocides, ce qui a pour effet de garder à l'antifouling ses principes actifs plus longtemps et donc de rallonger sa durée de vie. Le taux d'échange avec l'eau dans la couche du revêtement Sea-Slide étant très faible, ce qui retient les concentrés toxiques, et maintient le niveau de résistance à l'encrassement organique.

Le revêtement Sea-Slide participe à la résistance biologique car la surface est si glissante que la plupart des micro-organisme ne peuvent pas développer leur accroche à la coque du bateau.

Trois  Kawasaki 1100 ont été traités avec Sea-Slide, et voici le résultat :
L'opération s'est déroulée à Barnaget Bay, New Jersey, pendant l'été.
Toutes les navigations durent une heure (le tableau affiche les valeurs moyennes pour les trois Kawasaki 1100).

Note: 65+ signifie que le speedo était au maximum !
Durabilité : tous les utilisateurs ont déclaré que Sea-Slide a de l'effet pendant plus de deux semaines.
Ils ont tous apprécié la facilité d'application du produit, la qualifiant de "très bon" à "excellent".
Tous ont déclaré que lorsqu'ils laissent leur jet-ski à l'eau pendant longtemps, ils constatent l'encrassement de la coque si elle n'a pas été traitée.
En revanche, un jet-ski traité avec Sea-Slide peut rester deux semaines à l'eau sans et rester propre.
Unanimement, les pilotes qui ont participé au test ont déclaré qu'ils continueront à utiliser Sea-Slide.

 

 

Depuis longtemps, les régatiers savent que l'effet des polishs hydrophobes, à base de silicone ou de cire ne sont pas efficaces, car ils ne réduisent pas la traînée, malgré l'aspect de glisse qu'ils apportent à la coque.

Sea-Slide ne contient pas de silicone ni de cire. C'est un produit hydrophile. Un revêtement qui absorbe l'eau et crée une "interface eau/eau", au lieu de "coque/eau".

Pour les bateaux à moteur, cela signifie un fable coefficient de friction, et donc une meilleure performance de vitesse, soit moins de puissance pour atteindre la même vitesse. Pour les voiliers, cela se traduit par des vitesses plus élevées dans les petits airs. À l'aviron, les efforts requis sont moindre sur une distance équivalente.

Le paramètre clé pour distinguer un revêtement hydrophile d'un revêtement hydrophobe est l'angle de contact. Il s'agit de l'angle de rejet des gouttelettes d'eau au point de contact avec une surface rigide. Avec un traitement hydrophobe, cet angle est toujours supérieur à 90° et peut atteindre 150°. En revanche, avec un traitement hydrophile, l'angle est toujours inférieur à 90°, et généralement, même à 50°.

Une surface "parfaitement hydrophile" afficherait un angle nul : l'eau formerait une couche homogène glissante sur la surface Bien que les deux types de revêtements présentent de faibles coefficients de friction, comparé à des peintures ordinaires, les revêtements hydrophiles tendent à supplanter les produits hydrophobes en terme de glisse.

Les gouttelettes d'eau se répandent mieux sur une surface hydrophile. Plus encore, l'eau pénètre les pores d'un matériaux hydrophile pour le mouiller entièrement. La plupart des matériaux naturels sont hydrophiles.